à la construction des tests et à la mesure des aptitudes requises pour exercer tel ou tel métier. Cet objectif étant difficile à atteindre, cette connaissance a été progressivement mise au service de visées plus éducatives et formatives. L'ouvrage constitue une très utile croisée des regards entre histoire du travail, psychologie du travail, ergonomie, psychologie de l’orientation et psychopédagogie de l'orientation professionnelle. Outre les coordonnateurs, ont également contribué à cet ouvrage foisonnant : Marcel Turbiaux, Anne Lancry-Hoestland (De l'acteur au demandeur de travail en passant par le conseiller), Livia Scheller (Les conductrices de bus à l'épreuve des tests psychotechniques), Jacques Leplat (Jean-Marie Faverge et Antoine Léon et l'analyse du travail), Pierre Roche (La place du travail dans la psychopédagogie de l'orientation professionnelle d'Antoine Léon), Bernard Prot. Une bibliographie fort complète de 17 pages. L'ouvrage est téléchargeable gratuitement sur le site des éditions Octarès, ici.

Pour aller plus loin avec R. Ouvrier-Bonnaz

- Parler des métiers, ou faire parler les métiers, pages 13-26, in Des femmes et des hommes au travail, EduSarthe, août 2007, 114 p., actes de la journée d'études du 25 avril 2007, Le Mans

- Les supports, les ressources se valent-ils ? pages 71-74, in Des femmes et des hommes au travail, EduSarthe, août 2007, 114 p., actes de la journée d'études du 25 avril 2007, Le Mans.

- L'information sur les métiers, une question didactique ? Revue L'orientation scolaire et professionnelle, 37/2, 2008, pp. 267-288