Une autre orientation

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - citoyenneté

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 23 novembre 2019

L'élève, personne reconnue ou partenaire oublié ?

FRANCE-EDUCATION-SCHOOL Publié pour la première fois en avril 1993 dans la revue Echanger de l'académie de Nantes, et désormais introuvable, je redonne ici accès à mon article L'élève, personne reconnue ou partenaire oublié ? L'émergence, au milieu des années 1980, d'établissements publics locaux d'enseignement, a contribué au développement accéléré de différentes formes de partenariat avec l'environnement sportif, culturel, socioéconomique des collèges et lycées.

Lire la suite...

samedi 5 octobre 2019

Des ados passifs et poussifs, vraiment ?

CLIMATE-CHANGE/YOUTH-FRANCE

On a façonné les adolescents de la génération Z, nés après 2000, dans l'impuissance, l'absence de responsabilités et l'a-citoyenneté. Génération assise, génération canapé-selfie. Passe-ton Bac d'abord ! Dans une tribune parue dans Le Monde du 29 juillet, Marion Robin, psychiatre d'adolescents, évoque Greta Thunberg et le mouvement, qu'elle symbolise dans le monde entier, du passage « d’une adolescence assise à une jeunesse en action ».

Lire la suite...

vendredi 2 novembre 2018

20 ans après : Le Mans 1998 Qui est responsable en orientation ? 5/6 Jean-Pierre Boutinet

Boutinet_Jean_Pierre.pngDans une culture du projet et de la citoyenneté, qui est responsable de l'orientation ? Jean-Pierre Boutinet, professeur de psychosociologie à l'université catholique de l'ouest, Angers (IPSA-IRFA) a interprété ainsi la question du congrès d'orientation Le Mans 1998 dans sa conférence au palais des congrès et de la culture le 24 septembre 1998.

Lire la suite...

samedi 29 octobre 2011

L'école du soir est une chose humaine

Alain__Propos.jpg Le 6 octobre 1909, Emile Chartier, philosophe, professeur, essayiste, journaliste, humaniste, féru d'astronomie et de chemins de fer, mais aussi fervent défenseur de l'école républicaine, écrivit ce propos sur l'automne. Ecoutons-le bien un instant. Juste un instant. "Quand la terre et le ciel se mêlent, quand, vers le milieu du jour, chaque brin d’herbe a sa goutte d’eau sans qu’on sache d’où elle est tombée, alors, c’est bien l’automne. L’eau ne monte plus, alors, des racines aux feuilles. Le nuage qui traîne sur la terre endort les plantes. Quand on peut voir une ou deux étoiles, on s’étonne que le temps ait passé si vite. Car le ciel n’est plus le même qu’aux beaux jours. Les corps célestes, qui font un tour complet tous les jours, avancent en même temps un peu d’un jour à l’autre. Véga, l’étoile bleue, apparaissait presque au zénith, à l’heure où l’on va se coucher ; maintenant, elle tombe déjà vers le couchant. D’autres étoiles se montrent, les brillantes Pléiades, serrées comme un essaim d’abeilles, et, au-dessous, le beau triangle des Hyades, avec Aldébaran, l’étoile rouge, Orion et les Trois Rois ne sont pas loin ; c’est donc le soir de l’année.

Lire la suite...