Une autre orientation

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 28 juin 2020

Benni, enfant en rage

Benni.jpg Hyperactive, énervée de l'existence, Benni enrage quand on l'appelle par son vrai prénom, Bernadette ou quand on lui touche le visage. Sa mère l'a confiée à des structures d'aide à l'enfance. Benni est trimbalée de foyers en familles d'accueil, qu'elle terrorise à coups d'effroyables crises nerveuses, de longs cris stridents, de terribles accès de violence incontrôlables, cassant ses jouets et tout ce qui lui passe par les mains.

Lire la suite...

jeudi 4 juin 2020

Climat : une crise peut en cacher une autre 2/3

Latour_Bruno.jpgDans une longue et passionnante interview parue dans Libération le 14 mai, Bruno Latour, sociologue, anthropologue et philosophe des sciences, qui nous offrit Face à Gaïa (La Découverte, 2015), appelle, en raison des bouleversements climatiques à venir qui seront beaucoup plus intenses que la pandémie COVID-2019, à reconstituer la société autour des questions écologiques.

Lire la suite...

vendredi 29 mai 2020

Alerte au paranovirus ! par Dominique Hocquard (2è partie)

Dominique_Hocquard_Temps_du_voyage_Fevrier_2019.jpg Après le premier épisode paru le 21 avril, Dominique Hocquard nous livre le 2è volet de ses légères et profondes aventures et réflexions d'un confiné. Série loufoque et déjantée, mais aussi grave et sérieuse. Comment retrouver notre âme d'enfant et renouer les liens avec Pachamama, Gaïa, Terre-Mère, que nous avons tant offensée et blessée ?

Lire la suite...

mardi 26 mai 2020

Climat : Une crise peut en cacher une autre 1/3

Perdu_dans_la_tempete.jpg Dans une remarquable tribune parue dans Le Monde le 2 mai, l'éthologue Jane Goodall, commandeur(e) de l’empire britannique, fondatrice du Jane Goodall Institute (www.janegoodall.fr) et messagère de la paix auprès des Nations Unies lance aux humains : "Prenons conscience que la pandémie est liée à notre manque de respect pour le monde naturel. (...) Ce qui est tragique, c’est qu’une pandémie de ce genre a depuis longtemps été prédite par les personnes étudiant les zoonoses – ces maladies qui, comme le Covid-19, se transmettent des animaux aux humains".

Lire la suite...

jeudi 7 mai 2020

Est-ce un vent mortel ? Sont-ce des insectes que nous avalons et qui nous dévorent ?

Foret__la_nuit.jpg C'est par ces mots aériens et puissants, en styliste admirable de la langue française, que, dans Les Mémoires d'outre tombe (1849), le combourgeois François-René de Chateaubriand (1768-1848) aura évoqué l'épidémie de choléra qui fit en 1832, à Paris, 20.000 morts et environ 100.000 morts en France. Un peu plus tôt, le cordouan Lucius Annaeus Seneca, alias Sénèque (env. 4 av. J.-C.- 65 apr. J.-C.), philosophe de l'école stoïcienne dont les traités philosophiques De la colère (De ira), De la vie heureuse (De vita beata) ou De la brièveté de la vie (De brevitate vitae) auront traversé les siècles sans avoir perdu une ride, aura rédigé également les admirables et copieuses Lettres morales à son ami Lucilius (Epistulae morales ad Lucilium).

Lire la suite...

jeudi 16 avril 2020

Edgar Morin en prise sur la crise

Edgar-Morin-Libe-27-mars-2020.jpg Avec Sur la crise, les éditions Flammarion ont l'heureuse initiative de rééditer en un seul volume deux ouvrages antérieurs d'Edgar Morin : Pour une crisologie (L'Herne, 2016) et Où va le monde ? (Lherne, 2007). Depuis des décennies, le presque centenaire Edgar Morin, né en 1921, nous fait partager ses lumineuses analyses sur la société et une méthode de compréhension de nos temps supposés modernes ou post-modernes : Une crise a des potentialités négatives de régression et de destruction, et des potentialités positives qui, grâce à l'imagination créatrice, permettent de trouver de nouvelles solutions. Nous sommes dans une crise de civilisation.

Lire la suite...