Une autre orientation

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - vulnérabiité

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 5 août 2020

Triplettes à Belleville

Triplettes-de-Belleville-film-Sylvain-Chomet-2003.jpg Autre vélo, autre Tour. Dans son grand film d'animation sorti en 2003, Sylvain Chomet ne met pas le spectateur à l'aise dans cette histoire où une fausse voiture-balai du Tour de France pilotée par des sbires à la solde d'une mafia installée outre-Atlantique va récupérer sur la route les forçats épuisés dans le Ventoux pour les recycler dans un commerce véreux de paris sur des êtres humains.

Lire la suite...

dimanche 19 juillet 2020

Nos jeunes migrants (élégie 19) : L'école de la République est-elle accueillante ?

Ruptures-2-Ecole-et-migrations-L-ecole-est-elle-accueillante-Revue-AFAE-166-2020-2.jpg L’école de la République est-elle accueillante pour les migrant.e.s ? Quantitativement, lui donne-t-on les moyens idoines pour accueillir tous les jeunes en migration ? Qualitativement, l’élève immigré n’aurait-il que des désavantages à surmonter ou ne recèle-t-il pas des qualités, des capacités, des connaissances, une culture sur lesquels l’école peut s'appuyer davantage ? Le plurilinguisme des migrants est en particulier une richesse souvent inexploitée.

Lire la suite...

dimanche 28 juin 2020

Benni, enfant en rage

Benni.jpg Hyperactive, énervée de l'existence, Benni enrage quand on l'appelle par son vrai prénom, Bernadette ou quand on lui touche le visage. Sa mère l'a confiée à des structures d'aide à l'enfance. Benni est trimbalée de foyers en familles d'accueil, qu'elle terrorise à coups d'effroyables crises nerveuses, de longs cris stridents, de terribles accès de violence incontrôlables, cassant ses jouets et tout ce qui lui passe par les mains.

Lire la suite...

dimanche 10 mai 2020

Qui raccrochera les décrocheurs ?

Je_ne_veux_pas_aller_a_l__ecole__VIDBERG_pour_LE_MONDE.jpgSait-on que, chaque jour qui passe sans école pour les ados, la fabrique à décrocheurs tourne à plein ? Sait-on que, sournois, le décrochavirus avance masqué dans ses prémices (ennui, léger absentéisme, choix d'investissement dans certaines matières, devoirs rendus avec moins de régularité, insomnies passagères) et qu'une fois installé, il prend des formes graves (phobie scolaire, absentéisme chronique, refus d'apprendre, insomnie et désynchronisation du rythme nycthéméral, violences, addictions, désocialisation, troubles psychiques) ?

Lire la suite...