Extraits

Ce rapport est tout d’abord l’indication que la question de l’orientation a fini par gagner l’ensemble du système éducatif comme une préoccupation majeure, poussée en cela par de nombreux acteurs et des circonstances extérieur.e.s à l’éducation. C’est le concept même d’orientation qui vient de « gagner ses galons » en France. (...)

Je reste parfaitement convaincu que l’organisation originale des CIO permettait de concevoir autour d’eux tout ce que présente ce rapport comme effort à trouver une organisation congruente pour prendre réellement en charge la question de l’orientation en France. Comme cela n’a pas été possible, Refonder l'orientation invente des collaborations nouvelles à tous les niveaux dont le mérite est de tenter de modifier la manière dont le système a toujours pris soin de laisser la question de l’orientation à ses marges. (...)

Je crois bien que le grand gagnant de ce rapport serait le CSAIO sous sa nouvelle appellation de DRAO à la fois en termes de champ d’intervention et de pouvoir statutaire. Avec ses trois adjoints au lieu d’un et l’assistance d’un IENIO, avec le pilotage des outils numériques complexes de gestion du système que sont Affelnet, Parcours sup ou Mastersup, avec sa liaison au supérieur, le SAIO se verrait doté de réels moyens pour accompagner les changements du système éducatif. Il deviendrait de ce fait, un service éminemment stratégique des politiques rectorales. S’il avait déjà pour partie ce rôle dans le passé, ce rapport le conforte considérablement en lui donnant notamment la mission de construire un lien fort avec les inspections pédagogiques. (...)

Pour résumer, si l’on s’intéresse principalement à l’accompagnement en orientation, on peut trouver des motifs de satisfaction dans ce rapport Refonder l'orientation. Par contre, si on vise la défense des CIO et de leur personnel, force est de constater que leur rôle se voit extrêmement réduit par rapport à ce qu’on a pu connaitre dans un passé lointain maintenant, et très loin des ambitions qu'un certain nombre d'entre nous avions pour faire des CIO la "plaque tournante de l'orientation", avec un statut de personnel de direction pour les DCIO, sans réussite il faut bien le dire. (...) Aujourd'hui, les CIO seraient de fait réduits à ce qui pour moi est "la portion congrue" : un simple rôle d'accueil des publics. Pour autant, ce rapport ne méconnait pas les compétences des PsyEN dans le conseil en orientation et la dimension d’accueil de certains publics au CIO. Si toute notre ambition était là, ce rapport, Refonder l'orientation ne nous ferait pas particulièrement mal. Mais si nous avions l’ambition d’être les fers de lance de l’accompagnement en orientation en France, il n’en va pas de même puisque visiblement les rapporteurs ont choisi d’autres réponses. (...)

Refonder l'orientation, un enjeu Etat-régions, P. Charvet, avec M. Lugnier et D. Lacroix, rapport au MEN, juin 2019, 116 p.

Réactions primaires au rapport Charvet, par Bernard Desclaux, 28 juin 2019