Ainsi, nommer "l'autre" est une entreprise difficile et complexe car si le concept s'impose, les mots effarouchent. Et si en nommant l'altérité, on la stigmatisait... Si, au lieu de réunir, d'inviter à rêver, de donner envie de connaître, on séparait, excluait, enfermait ? A une époque où les discriminations sont de plus en plus marquées et plurielles, l'autre c'est : "l'exilé social", tel le jeune en décrochage scolaire ou l'adulte hors emploi, "l'étranger", terme qui porte l'idée d'altérité à son paroxysme, celle ou celui qui est du genre différent du mien, l'adolescent, incertain de lui-même et tout autant d'un avenir trop souvent inquiétant, entre anxiété parentale, compétition scolaire et incertitude sur sa propre valeur, l'élève en situation de handicap... Mais l'autre, pour le conseiller d'orientation-psychologue en exercice, ce n'est pas seulement le consultant, c'est aussi l'autre professionnel avec lequel est partagé un travail partenarial, auquel l'actualité nous convie...

Ainsi "Terre des Autres", ce seront quatre Journées nationales d'études qui convieront des conseillers d'orientation-psychologues de toute la France, et leurs partenaires qui le souhaiteront, à un travail de réflexivité sur ces différentes questions, à travers des approches théoriques différentes et des échanges ouvrant aux complémentarités nécessaires. "

L'assemblée générale et les conférences du mercredi et du vendredi se dérouleront à la Bourse du Travail de Bobigny. Le jeudi, les ateliers se dérouleront au CND de Pantin.

Pour en savoir plus