Ce mode opératoire a-t-il été suffisamment développé par les inspectrices et inspecteurs en orientation ?

Pour ma part, je poursuis pas à pas l'explicitation de mon activité professionnelle de trente années d'inspecteur en orientation. Je publie donc ici, dans les trois fichiers annexés, les lettres de rentrée 2014, 2015 et 2016 envoyées aux psychologues de l'éducation nationale et directrices et directeurs des CIO du Calvados.

S'appuyant sur l'article co-écrit avec Alexandre Lhotellier et publié dans le n°504 des Cahiers pédagogiques (mars 2013), la lettre de rentrée 2014 propose de réorienter l'orientation, de réorienter nos manières de travailler en accentuant les pratiques réflexives, coopératives et collectives.

La lettre de rentrée 2015 propose, comme je l'avais exprimé avec Bernard Desclaux dans un billet écrit en commun le 13 juin 2014, de déflouter l'orientation, de typifier l'action, et, considérant l'arrêté du 1er juillet 2015 sur le Parcours avenir comme une chance d'ouverture et de renouvellement des pratiques d'orientation entre professeurs et psychologues et non comme une prescription restrictive réservée aux pédagogues, engage les psychologues à habiter pleinement la posture de psychologue : écoute continue des situations et des personnes, apprendre à écouter, recevoir, questionner en groupes et en ateliers, inventer un véritable conseil en ligne qui ne se réduise pas à l'omniprésente et insuffisante information en ligne, développer chez l'individu le sens des temporalités longues.

Dans la lettre de rentrée 2016, m'inspirant de l'article produit par la pédopsychiatre Marie-Rose Moro dans Le Monde du 16 août 2016, je développe six axes de conviction pour l'action autour de Croire en nos enfants, en nos adolescents : je m'oriente pour moi et pour les autres, avec les autres, s'orienter est un exercice de vie global, une orientation progressive et réversible facilitée et non entravée par les procédures d'orientation (conseil de classe inclus dont on omet la plupart du temps le caractère formateur en n'y donnant pas droit de cité aux élèves), j'ai le droit d'hésiter, d'essayer, d'échouer et de recommencer, s'orienter ça s'apprend, le/la psychologue de l'éducation nationale possède une expertise spécifique qu'il/elle exerce dans des activités individuelles et collectives variées.