Juillet 2008 : les parcours de découverte des métiers et des formations (PDMF) sont proposés à tous les élèves, de la 5ème à la terminale. Juillet 2013 : les parcours individuels d’information, d’orientation et de découverte du monde économique et professionnel sont institués dans la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République. Dans l’attente du référentiel du PIIODMEP en cours d’élaboration par le Conseil supérieur des programmes (annoncé pour le printemps 2015), des questions : la ruralité freine-t-elle vraiment les ambitions scolaires et professionnelles ? Les parents d’élèves sont-ils des empêcheurs ou des facilitateurs et des alliés ? Les filles et les garçons, les riches et les pauvres bénéficient-ils de voies égalitaires d’accès à toutes les voies d’orientation ? Les jeunes scolarisés connaissent-ils suffisamment les métiers, le travail humain et leurs évolutions ? Au-delà de la première orientation à l’issue du collège ou du lycée, comment préparer la jeunesse scolarisée à entrer dans un parcours fait de multiples orientations tout au long de la vie ? Comment, dans un monde désorienté, développer chez les collégiens et les lycéens, une réelle capacité à s’orienter ? Le groupe de travail départemental est chargé de mettre en valeur les pratiques les plus significatives produites par les établissements, CIO et bassins d’éducation et de formation, de les mutualiser et de les diffuser. Il conduit son action in situ à partir d’échanges directs avec les acteurs de terrain.

Synopsis des 12 réunions départementales Calvados (2014-2017)

12/11/2014 : Collège Langevin-Wallon Blainville. Thème : L’égalité filles-garçons : une politique d’éducation et d’orientation au cœur du projet ;

10/12/2014 : Lycée Victor Hugo Caen. Thème : Accompagnement personnalisé, tutorat, entretiens, semaine de l’orientation ;

21/01/2015 : LP Mermoz Vire. Thème : Pour un LP de la réussite, une politique d’orientation stratégique, proactive, intégrée ;

4/03/2015 : CIO Lisieux. Thème : Revisiter l’entretien en orientation, en faire un outil d’autonomisation pour l’ado ;

29/04/2015 : Collège Létot Bayeux. Thème : Changer, réinventer le conseil de classe, y développer la capacité du sujet à s’orienter ;

29/05/2015 : Collège Prévert St-Pierre-sur-Dives. Thème : Premier bilan d’étape des travaux du groupe. Inflexions pour 2015-2016 ;

2/12/2015 : Collège-lycée expérimental Hérouville. Thème : Développer chez l’élève le sens de l’engagement et de l’initiative ;

12/1/2016 : Collège Brunet Caen. Thème : Classe en entreprise, mini-entreprise, séquence d’observation en milieu professionnel ;

27/4/2016 : LP Jooris Dives/mer. Thème : Le parcours avenir en LP aussi ;

25/5/2016 : Collège Maupas Vire. Thème : Le parcours avenir en SEGPA ;

15/3/ 2017 : Collège Prévert Verson. Thème : Découvrir les métiers et les formations, un continuum de la 6è à l’après 3è ;

11/5/2017 : Collège Lottin de Laval Orbec. Thème : Des parcours d’orientation en territoire rural.

Chacune de ces réunions fut accompagnée d'un fond de dossier adapté, d'un temps de présentation d'une initiative locale, d'un relevé de conclusions de 2 pages diffusé à tous les EPLE et CIO du Calvados, et, pour information, au rectorat-SAIO. Trois exemples de ces relevés de conclusions sont proposés en annexes, ainsi que 4 fiches pratiques. Pour se procurer l'ensemble des relevés de conclusions, il suffit de m'écrire à jacques.vauloup@gmail.com. On peut aussi consulter les actes du colloque académique Nouveaux parcours pour s'orienter, académie de Caen, 1er avril 2015. ou encore la 9è édition de la Bibliorientée (juin 2017).

N'en déplaise aux arguments localistes, régionalistes et économistes, apprendre à s'orienter, ça s'apprend d'abord à l'école. Et afin d'éviter que l'expérience du Parcours avenir (depuis la rentrée scolaire 2015-2016) ne se solde par autant d'amères désillusions que celles du Temps scolaire pour l'information et l'orientation (fin des années 1980), du Projet personnel de l'élève (1989-1996), de l'Education à l'orientation (1996-2008), de la Découverte professionnelle (2005-2015), des Parcours de découverte des métiers et des formations (2008-2013), ou encore des imprononçables Parcours individuels d'information, d'orientation et de découverte du monde économique et professionnel (PIIODMEP)(2013-2015), il y faudra plus et mieux que des incantations ad-mini-stratives jacobines ou des coups de com' passagers. Où sont les stratégies de formation initiale et continue des acteurs (professeurs, chefs d'établissement, psychologues) ? Où sont les productions récentes ? Où sont les indications précises et les aides données aux CIO pour les légitimer dans leur action ? Et quatre ans bientôt après le lancement du Parcours avenir, où est le bilan d'étape de sa mise en oeuvre effective ?