Une autre orientation

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 4 juillet 2020

Refaire École

Allez__va_a_l__ecole__Plantu.jpg Refaire école le jour des congés d'été, celui où l'on défait l'école : paradoxal, non ? Et pourtant, quelle annus horribilis... Trois mois d'interdiction totale d'école alors que la pandémie covid-19 avait eu le bon goût de préserver les enfants et les adolescents ; ensuite un retour tardif et facultatif (!) à l'école via la mise en place de protocoles d'accès aussi dissuasifs pour les familles que stigmatisants et épuisants pour des enseignants mobilisés par l'école en ligne ; ensuite une montée en flèche des collégiens et lycéens décrocheurs ; et encore une fermeture intégrale des médiathèques publiques et bibliothèques universitaires macdonaldisées en drive-in...

Lire la suite...

mercredi 1 juillet 2020

Sur la résonance : faire résoner l'école 3/4

Atelier-ecole-menuiserie__Allemagne__1927.jpg Pour Harmut Rosa, "Nos relations au monde se forment essentiellement à l'école et par l'école, cela ne fait aucun doute". Pour lui, elle constitue un espace de résonance fondamental : «À l'école, la relation au monde se déploie dans des processus d'interaction très denses, avec les personnes comme avec les choses, à l'intérieur de la classe, mais aussi dans la cour de récréation, sur le chemin de l'école, en voyage scolaire, etc. Elle passe par des processus de reconnaissance et de distinction, par l'expression explicite ou non d'évaluations fortes, gestes et vêtements par exemple, et se joue dans quantité d'expériences pratiques qui conduisent à (re)formuler ou mieux, à modéliser notre problématique existentielle de base » (p. 272).

Lire la suite...

dimanche 28 juin 2020

Benni, enfant en rage

Benni.jpg Hyperactive, énervée de l'existence, Benni enrage quand on l'appelle par son vrai prénom, Bernadette ou quand on lui touche le visage. Sa mère l'a confiée à des structures d'aide à l'enfance. Benni est trimbalée de foyers en familles d'accueil, qu'elle terrorise à coups d'effroyables crises nerveuses, de longs cris stridents, de terribles accès de violence incontrôlables, cassant ses jouets et tout ce qui lui passe par les mains. Elle déteste l’école, qui la stigmatise et la panique, et se déchaîne sur les autres élèves. Que faire de cette enfant inadaptée aux normes du système éducatif ? Pourtant, certains de ses éducateurs croient en elle.

Lire la suite...

jeudi 25 juin 2020

Sur la résonance : fondements 2/4

Rosa__Resonance__une_sociologie_de_la_relation_au_monde__PUF__2018.jpg « Les hommes, dans toutes les dimensions de leur existence, physique et spirituelle, cognitive et émotionnelle, désirante et évaluatrice, sont toujours d'emblée reliés au monde ; leur existence est un lien : elle se transforme et se déploie dans et à partir de la relation au monde» (p. 157). D'après Harmut Rosa, le phénomène de résonance ne se limite pas aux relations interpersonnelles ou sociales ; il s'étend aux résonances extrasociales.

Lire la suite...

lundi 22 juin 2020

Génération désorientée

Cour_de_recreation_d__un_college__Credit_Damien_Meyer__AFP.jpg Dans une interview à Libération le 18 juin, Régis Félix, au nom de ATD-Quart monde, évoque le retour et le renforcement des orientations subies par les collégiens en temps de confinement. Horresco referens ! Et moi qui croyais ce temps révolu... Bien entendu, ceux et celles qui en pâtissent sont les plus défavorisés, les plus pauvres, les moins initiés aux ruses des bisons futés de l'orientation. Quand sortirons-nous de cette sempiternelle inégalité à la française pour laquelle l'Union européenne nous a si souvent tancés ?

Lire la suite...

vendredi 19 juin 2020

Sur la résonance : ouvrage majeur 1/4

La_resonance__Philomagazine_n_123__octobre_2018.jpg Si l'accélération constitue le problème central de notre temps, la résonance peut être la solution. Après Accélération, critique sociale du temps (2013), Harmut Rosa propose La résonance (2018), plutôt que la décélération, pour réponse. La résonance qui nous unit au monde accroît notre puissance d'agir et notre aptitude à nous laisser toucher et transformer par lui. Livre majeur.

Lire la suite...

mardi 16 juin 2020

Un été vélo

Bicyclette.France-Culture.png Le 21 juin 1936, le Journal officiel publie trois lois instaurant les conventions collectives, deux semaines de congé payé et la semaine de 40 heures sans réduction de salaire. Le Front populaire fut audacieux et rapide dans les réformes. Imagine-t-on la joie immense qui fut celle des salariés ? L'application de la semaine de 40 heures s'échelonnera, selon les branches, de septembre 1936 à février 1937, alors que les congés payés et les conventions collectives seront immédiatement mis en pratique. L'été 36 fut un été vélo.

Lire la suite...

samedi 13 juin 2020

Climat : une crise peut en cacher une autre 3/3

Morizot__Manieres_d__etre_vivant__Actes_sud__2020.jpgPour Baptiste Morizot, la crise écologique est une crise des vivants : 6è extinction des espèces, défaunation, climat chamboulé. Mais c'est aussi "une crise de nos relations au vivant, de la sensibilité". Il nous invite à une cosmopolitesse, à réactiver notre sensibilité et notre reconnaissance envers tous les êtres vivants : végétaux, animaux, humains. Il s'agit de retrouver et d'inventer les égards ajustés entre les autres formes de vie qui font le monde, d'être enfin un peu cosmopoli. De refaire connaissance avec toutes les manières d'être vivant.

Lire la suite...

mercredi 10 juin 2020

Il pleut des milliards ; pour l'éducation, combien ?

Etudiants_precaires.jpg Près de 500 milliards engagés par l'État : 18 milliards d’euros pour l’industrie du tourisme, 8 milliards pour la filière automobile, 15 milliards pour l’aéronautique, 3 milliards pour les start-up, 5000 € par an pour les entreprises embauchant un apprenti de moins de 18 ans et 8 000 € pour un jeune entre 18 et 30 ans, soutien de plusieurs milliards à la culture, etc. Et, bien entendu − on ne s'en plaindra évidemment pas −, des milliards abonderont très prochainement dans l'hôpital public et les établissements publics d'hébergement pour les personnes âgées dépendantes.

Lire la suite...

dimanche 7 juin 2020

Servitude numérique volontaire : je «like» (400è billet)

Ado_et_son_smartphone.jpg C’est le peuple qui s’assujettit et se coupe la gorge ; qui, pouvant choisir d’être sujet ou d’être libre, repousse la liberté et prend le joug, qui consent, qui consent à son mal ou plutôt le pourchasse. C'est par ces mots si matures que, dans le Discours de la servitude volontaire (1549), le très jeune ami de Montaigne, Etienne de La Boëtie (1530-1563), aura qualifié, à tout juste 19 ans, l'attitude du peuple face au Tyran. Mais croire que les démocraties du XXIè siècle seraient exemptes de la critique serait une grave illusion, avertit Bernard E. Harcourt dans La société d'exposition, critique puissante de notre exhibition virtuelle permanente. Les technologies pénètrent très profondément dans nos vies. Il montre l’ampleur de notre consentement et de notre renoncement volontaires à la liberté, jusqu’à l’acceptation des dérives sécuritaires. Pourquoi ne nous en soucions-nous pas suffisamment ?

Lire la suite...

jeudi 4 juin 2020

Climat : une crise peut en cacher une autre 2/3

Latour_Bruno.jpgDans une longue et passionnante interview parue dans Libération le 14 mai, Bruno Latour, sociologue, anthropologue et philosophe des sciences, qui nous offrit Face à Gaïa (La Découverte, 2015), appelle, en raison des bouleversements climatiques à venir qui seront beaucoup plus intenses que la pandémie COVID-2019, à reconstituer la société autour des questions écologiques.

Lire la suite...

lundi 1 juin 2020

Les étudiants souffrent, rouvrons totalement les universités

santémentale Qui s’est inquiété de la fermeture autoritaire de l’Université pendant six mois ? questionne Barbara Stiegler, philosophe, professeure à l'université Bordeaux-Montaigne dans Libé le 29 mai. Elle ajoute : Ce silence de la société, de la gauche et des syndicats est le symptôme d’une forme d’aveuglement face aux dangers mortels qui menacent la transmission du savoir, de l’unité du corps politique et de la démocratie. Si nous voulons que l’éducation, comme la santé, reste une affaire collective, publique et politique, c’est maintenant qu’il faut nous mobiliser.

Lire la suite...

vendredi 29 mai 2020

Alerte au paranovirus ! par Dominique Hocquard (épisode 2/2)

Dominique_Hocquard_Temps_du_voyage_Fevrier_2019.jpg Après le premier épisode paru le 21 avril, Dominique Hocquard nous livre le 2è volet de ses légères et profondes aventures et réflexions d'un confiné. Série loufoque et déjantée, mais aussi grave et sérieuse. Comment retrouver notre âme d'enfant et renouer les liens avec Pachamama, Gaïa, Terre-Mère, que nous avons tant offensée et blessée ? Dominique propose à chacune et à chacun d'entre nous de réaliser le rite propitiatoire andin du vieux chaman quechua de Cuzco : creuser un trou dans le sol, allumer deux bougies autour de l'orifice, car la fumée qui s’en dégage sert à purifier l’environnement et à chasser les mauvais esprits, remercier Terre-Mère en lui versant une eau bénite, se mettre à genoux devant le trou − la boca, sa bouche − en la nourrissant de céréales, de feuilles de coca et d'alcool. Enfin la célébrer de nos chants. Il n'est pas trop tard ! Non, il n'est pas trop tard ! Le bonheur, c'est une bougie, chante Christophe Maé. C'est une bougie à Pachamama, résonne le chaman.

mardi 26 mai 2020

Climat : Une crise peut en cacher une autre 1/3

Perdu_dans_la_tempete.jpg Dans une remarquable tribune parue dans Le Monde le 2 mai, l'éthologue Jane Goodall, commandeur(e) de l’empire britannique, fondatrice du Jane Goodall Institute (www.janegoodall.fr) et messagère de la paix auprès des Nations Unies lance aux humains : "Prenons conscience que la pandémie est liée à notre manque de respect pour le monde naturel. (...) Ce qui est tragique, c’est qu’une pandémie de ce genre a depuis longtemps été prédite par les personnes étudiant les zoonoses – ces maladies qui, comme le Covid-19, se transmettent des animaux aux humains. Il est presque certain que cette pandémie a commencé avec ce mode de transmission au sein du marché aux fruits de mer de la ville chinoise de Wuhan, qui vendait aussi des animaux terrestres sauvages comme nourriture."

Lire la suite...

dimanche 24 mai 2020

L'évolution de la fonction d'orientation, par Robert Ballion

Plus_tard__je_serai_contagiologue__Plantu__Le_Monde__24_avril_2020.jpgDe 1983 à 1986, 58 Centres d'information et d'orientation (CIO) participèrent à une recherche-action sur «Le transfert des acquis du dispositif 16-18 ans au système de formation initiale». En 1986, le sociologue Robert Ballion (CNRS-Polytechnique) est chargé par le ministère de l'éducation nationale de produire un rapport de synthèse sur ce projet-pilote européen et d'en suivre la dissémination des résultats. C'est ce rapport devenu introuvable, qu'étant donné son grand intérêt, je vous présente ici et en annexes. On n'imagine pas aujourd'hui quels furent l'implication et le haut niveau d'engagement des services d'orientation dans ce qui demeure la seule recherche-action ayant été engagée sur la question des CIO.

Lire la suite...

jeudi 21 mai 2020

Dis papy, à quoi ça sert un inspecteur ? (12)

Ecole_qui_casse.jpg Dans une tribune publiée par Le Café pédagogique les 14 et 15 mai, le "groupe Grenelle", composé d'une quinzaine d'enseignants, de formateurs, chercheurs, inspecteurs du premier et second degrés, inspecteurs généraux, directeurs académiques et cadres de l'administration centrale, fait part de sa "consternation" devant le "projet réactionnaire" du ministre Blanquer. Il stigmatise la mise au pas, le climat aux ordres, les contrôles et censures, le management autoritaire, fondé sur la suspicion, la menace, le verrouillage de toute expression non conforme ainsi que l'aveuglement scientiste qui nourrit les réformes de l'École conduites au pas de charge depuis 2017.

Lire la suite...

lundi 18 mai 2020

Les jeunes migrants sont nôtres (élégie 18)

SOS-Mediterranee-Credit-Laurent-Schmid.jpg Concentrée sur la pandémie, l'Union européenne a fermé à triple tour ses frontières, et les migrants sombrent dans l'oubli. Les navires affrétés par les ONG de recherche et de sauvetage en mer sont en incapacité d’opérer, ce qui augmente considérablement le risque de sombrer en Méditerranée pour ces hommes, femmes et enfants qui, le printemps venu, tentent la traversée. A ce jour, plus aucun navire de sauvetage n'est présent en Méditerranée. La Libye n’est pas un lieu sûr. Lors d'un débat qui s’est déroulé en commission le 27 avril, une majorité de députés européens a demandé que la coopération entre l’Union européenne et les garde-côtes libyens cesse.

Lire la suite...

vendredi 15 mai 2020

Sur le don

Caille_A.__Extensions_du_domaine_du_don__Actes_sud__2019.jpg Professeur émérite de sociologie à l'université Paris Ouest-Nanterre-La Défense, Alain Caillé, héritier de Marcel Mauss (1872-1950), créateur de La Revue du mouvement anti-utilitariste en sciences sociales (MAUSS) ainsi que du mouvement des Convivialistes, nous livre, avec Extensions du domaine du don, 40 ans de réflexion, de recherches et débats sur le don. Face à la pléonexie et à l'hubris du néo-libéralisme, que peut le don ? Tout, nous dit Caillé. Mais quel don ?

Lire la suite...

mardi 12 mai 2020

Arrivée de Paris-Nice sur la Croisette ?

Bogota_le_dimanche_de_7h-14h__credit_Eitan_Abramovich_pour_Liberation.jpg Non ! centre ville de Bogotá le dimanche matin. Bogotá : capitale mondiale du vélo ! 540 kilomètres de pistes cyclables dans la capitale colombienne perchée à 2 600 mètres d’altitude : un record en Amérique latine ! Dès les premiers cas de Covid-19, la maire écolo de Bogotá, Claudia López, a créé 80 kilomètres de pistes cyclables temporaires supplémentaires afin de ne pas saturer les transports en commun. Bogotá, passion-vélo. Et tous les dimanches, hors période de confinement, près d’1,5 million de personnes se retrouvent pour pédaler ou courir, seuls, en famille ou entre amis sur les principales artères de la capitale vidées de tout véhicule motorisé entre 7 et 14 heures. C’est le temps sacré de la ''ciclovía dominical,'' qui s’étend aujourd’hui sur près de 120 kilomètres, brasse toutes les classes sociales et attire toutes les générations.

Lire la suite...

dimanche 10 mai 2020

Qui raccrochera les décrocheurs ?

Je_ne_veux_pas_aller_a_l__ecole__VIDBERG_pour_LE_MONDE.jpgSait-on que, chaque jour qui passe sans école pour les adolescents, la fabrique à décrocheurs tourne à plein ? Sait-on que, sournois, le décrochavirus avance masqué dans ses prémices (ennui, léger absentéisme, choix d'investissement dans certaines matières et non dans d'autres, devoirs rendus avec plus ou moins de régularité, insomnies passagères) et qu'une fois installé, il prend des formes graves (phobie scolaire, absentéisme chronique, refus d'apprendre, insomnie chronique et désynchronisation du rythme nycthéméral, violences, addictions, désocialisation, troubles psychiques) ? Sait-on que, déjà présent dans le premier degré et au collège, l'absentéisme s'aggrave particulièrement chez les lycéens professionnels ?

Lire la suite...

jeudi 7 mai 2020

Est-ce un vent mortel ? Sont-ce des insectes que nous avalons et qui nous dévorent ?

Foret__la_nuit.jpg C'est par ces mots aériens et puissants, en styliste admirable de la langue française, que, dans Les Mémoires d'outre tombe (1849), le combourgeois François-René de Chateaubriand (1768-1848) aura évoqué l'épidémie de choléra qui fit en 1832, à Paris, 20.000 morts et environ 100.000 morts en France. Un peu plus tôt, le cordouan Lucius Annaeus Seneca, alias Sénèque (env. 4 av. J.-C.- 65 apr. J.-C.), philosophe de l'école stoïcienne dont les traités philosophiques De la colère (De ira), De la vie heureuse (De vita beata) ou De la brièveté de la vie (De brevitate vitae) auront traversé les siècles sans avoir perdu une ride, aura rédigé également les admirables et copieuses Lettres morales à son ami Lucilius (Epistulae morales ad Lucilium).

Lire la suite...

lundi 4 mai 2020

Sur Rogers, la personne et le dialogue, par Alexandre Lhotellier

Rogers_Carl_1902-1987.jpgLhotellier_Alexandre__2_.jpg

Carriérologie, revue de l'Université du Québec à Montréal, publia en 2004 un numéro consacré au psychologue Carl Rogers (1902-1987, photo de gauche) et à l'actualité de son message personnaliste. Avec Pour saluer Rogers, Alexandre Lhotellier (photo de droite), qui aura rencontré Rogers à Palo Alto, y livra un article décapant bien loin des idées lénifiantes et spiritualisantes que les manuels de développement personnel rabâchent sans cesse. Peut-on rabaisser le message de Rogers au triptyque empathie-acceptation inconditionnelle d'autrui-congruence ? Pas si simple, nous dit Alexandre. En France, nous n'avons écouté qu'une petite partie du message du psychologue : la non-directivité, la psychothérapie. Et minimisé ses apports vis-à-vis des groupes, des familles, des institutions, de la culture, du racisme, de la guerre.

Lire la suite...

vendredi 1 mai 2020

Coronapistes : on en redemande !

Coronapiste.jpg La région Ile-de-France finance la réalisation de pistes cyclables provisoires et sécurisées. Certains tronçons seront aménagés dès le mois de mai pour favoriser «la distanciation sociale». 9 itinéraires sécurisés pour les cyclistes franciliens. Coût : 300 millions d'euros. Enfin une bonne nouvelle concernant la pandémie du COD-19 ! Espérons que cette initiative sera étendue à d'autres métropoles urbaines et qu'elle sera pérennisée. Autre initiative métropolitaine vélovertueuse : d'après La voix du Nord, Bruxelles a adopté un plan de mobilité visant, d'ici à 2030, à réduire de 24% les déplacements en automobile et à multiplier par 4 les déplacements à vélo. Ce plan prévoit également de créer cinquante « quartiers apaisés » où le trafic de transit aura pour ainsi dire disparu et dans lesquels priorité sera donnée aux piétons, puis aux vélos (création de pistes cyclables sécurisées) et aux transports en commun.

jeudi 30 avril 2020

Connais-toi toi-même ! Sans les psy ?

Gnothi_Sauton.jpg Dans les Cahiers pédagogiques n°560, mars-avril 2020, consacrée à L'urgence écologique, on lit, en page 8, un court article intitulé "Connais-toi toi-même" (gnôthi séauton). Avec la meilleure bonne volonté du monde, des professeurs du second degré y vantent l'utilisation ouverte de tests de psychologie par leurs collègues chargés d'animer des temps d'éducation à l'orientation. Et ce, sans le support des psychologues de l'éducation nationale. Leur but ? Planter avec les élèves les bases d'une approche réflexive et introspective de la connaissance de soi. Quelles sont les conditions de possibilité de ce genre de pratique sans l'apport spécifique de psychologues ? Et puis : connaissance de soi ou connaissance de soi et des autres ?

Lire la suite...

lundi 27 avril 2020

Le travail, accomplissement d'une oeuvre

Alain_Supiot_2.jpg Juriste en droit du travail et en philosophie du droit, fondateur de l'Institut d'études avancées de Nantes, Alain Supiot a, de 2012 à 2019, occupé au Collège de France la chaire « État social et mondialisation, analyse juridique des solidarités ». Sa leçon de clôture, professée le 22 mai 2019 et intitulée Le travail n'est pas une marchandise, résume avec brio et limpidité ses analyses et propositions pour le contenu et le sens du travail au XXIè siècle.

Lire la suite...

vendredi 24 avril 2020

Wadjda, fille insoumise chez les Fidèles

Wadjda__2012.pngSous sa robe noire, à Riyad, Wadjda, 10 ans, résiste à la police vestimentaire ambiante en portant des chaussures de sport alors que les jeunes filles de l'école coranique ont été contraintes de les troquer pour des chaussures basses noires. Réalisé par la réalisatrice saoudienne Haifaa al-Mansour, Wadjda nous a emportés lors de sa sortie en 2012. Aujourd'hui, rien n'a changé au royaume wahhabite.

Lire la suite...

mardi 21 avril 2020

Alerte au paranovirus ! par Dominique Hocquard (épisode 1/2)

Hocquard_Dominique_2019.jpg Tous ensemble contre le paranovirus ! Une fable personnelle et créative pour lutter contre la paranovirose en temps de crises et d'incertitudes aiguës... Condamné au confinement suite à la pandémie du coronavirus, Dominique nous livre ici une savoureuse création personnelle pleine d'auto-dérision sur ce que peut faire une telle situation à la psychè ordinaire. Heureusement, les psychologues et psychiatres en ligne veillent au grain ! Afin de supporter le temps restant du confinement, d'éviter les bouffées délirantes et de compléter les gestes barrières au paranovirus préconisés par son praticien, je suggère au patient du psychoparanologue-confinologue-distanciologue en ligne et expert près du tribunal des flagrants parano-délires, mais aussi à chaque délirant-ascendant-parano qui sommeille en chacun d'entre nous, de consulter Temps du voyage, le blog d'un certain Dominique Hocquard. Guérison totale assurée !

dimanche 19 avril 2020

Sur la vraie vie

Jullien_Francois.jpeg En janvier 2020, le philosophe helléniste-sinologue François Jullien a publié De la vraie vie aux éditions de l'observatoire. Un ouvrage savant mais accessible au béotien attentif et concentré. Qu'est-ce que la «vraie vie» ? La « vraie vie » n’est pas la vie belle, ou la vie bonne, ou la vie heureuse.

Lire la suite...

jeudi 16 avril 2020

Edgar Morin en prise sur la crise

Edgar-Morin-Libe-27-mars-2020.jpg Avec Sur la crise, les éditions Flammarion ont l'heureuse initiative de rééditer en un seul volume deux ouvrages antérieurs d'Edgar Morin : Pour une crisologie (L'Herne, 2016) et Où va le monde ? (Lherne, 2007). Depuis des décennies, le presque centenaire Edgar Morin, né en 1921, nous fait partager ses lumineuses analyses sur la société et une méthode de compréhension de nos temps supposés modernes ou post-modernes : Une crise a des potentialités négatives de régression et de destruction, et des potentialités positives qui, grâce à l'imagination créatrice, permettent de trouver de nouvelles solutions. Nous sommes dans une crise de civilisation.

Lire la suite...

lundi 13 avril 2020

Je roule pour vous

Boulanger_a_velo_Beaune.png As-tu senti, mon ami.e, mon frère, ma soeur cycliste du quotidien, combien, dans nos villes, actuellement, l'air est pur, limpide et non pollué ? As-tu admiré le ciel étoilé débarrassé de toute zébrure de kérosène et rendu à sa beauté originelle du fait de la très faible circulation automobile ? As-tu constaté comme moi qu'il était redevenu miraculeusement possible de respirer, oui simplement de res-pi-rer, autre chose que le dioxyde d'azote (NO2) dans nos rues rendues quasi désertes ? Dans sa veille Web, Actu vélo, le magazine en ligne du vélo au quotidien, présente des illustrations convaincantes d'un vélo-lien indispensable entre le peuple des confinés : livraison de plats préparés, de pain, outil de transport pour aller au travail, etc.

Lire la suite...

vendredi 10 avril 2020

Poésie et écologie en temps extrêmes

Planete.jpg Sur le site indispensable de Fabula, Jean-Christophe Cavallin et Alain Romestaing appellent à une écopoétique pour des temps extrêmes. "Nous n’entrons pas seulement dans une époque de terreur : nous entrons dans une époque de terreur et de pitié. Nous sommes malades d’écophobie et malades d’écopathie : le climat nous épouvante, le sort du vivant nous afflige. Ce nouveau sentiment tragique trahit le retour d’un contexte excédant notre maîtrise."

Lire la suite...

mardi 7 avril 2020

1937-1939 Jean Zay et les classes d'orientation : une impulsion qui ira loin

Cour_d__ecole.jpg L'ouvrage de Jean-Yves Séguy sur les classes d'orientation initiées par le ministre du Front populaire Jean Zay (1937-1939) présente une réforme particulièrement méconnue et pourtant fondamentale. Car, malgré leur échec apparent, les classes d'orientation furent porteuses de promesses de rénovation pédagogique et influencèrent au plus haut point les réformes construites après la seconde guerre mondiale.

Lire la suite...

samedi 4 avril 2020

René, reviens ! Ils sont devenus fous !

Rene-Dumont2.jpg À l'élection présidentielle de mai 1974, la candidature de l'ingénieur agronome altermondialiste René Dumont (1904-2001), portée par le mouvement écologiste, détonne. Se déplaçant à vélo, vêtu d'un pull rouge à col roulé, il mange une pomme à la télé, y boit un verre d'eau pour illustrer la crise mondiale de l'eau à venir, et lance : « La voiture, ça pue, ça pollue et ça rend con…»

Lire la suite...

mercredi 1 avril 2020

La maison du paradis

La-maison-des-bois-Maurice-Pialat-1971.png La maison des bois de Maurice Pialat (1971), chronique de la France rurale en 14-18, évocation nostalgique du temps perdu-retrouvé de l'enfance. A l’arrière du front, à l'été 1917, à l'Est de Paris. La guerre s'enlise, les nouvelles du Front ne laissent rien présager de bon, les visites tragiques de Monsieur le Maire aux familles endeuillées dans les hameaux se succèdent et le glas sonne souvent à l'église du village quand un enfant du village meurt au combat.

Lire la suite...

dimanche 29 mars 2020

Rythmes d'avant, rythmes d'après

Andree-Chedid-2.jpg Composé en 2003 par Andrée Chedid (1920-2011), Rythmes manifeste une grande capacité d'étonnement et d'émerveillement devant le mouvement de la vie. Polyglotte, la femme de lettres libano-syrienne a, dans ses oeuvres, célébré l'altérité, la sensualité et la précarité de la vie. Extraits.

Lire la suite...

jeudi 26 mars 2020

Dico du bonheur

Dictionnaire-historique-et-critique-du-bonheur-Gally-2019.jpg «Que du bonheur !», s’exclame-t-on désormais à tout propos. Sous la direction de Michèle Gally, professeur de littérature à l'université d'Aix-Marseille, les éditions du CNRS publient un savoureux et profond Dictionnaire historique et critique du bonheur. Qu’est-ce que le bonheur ? Un désir, une aspiration ? Une disposition d’esprit ?

Lire la suite...

lundi 23 mars 2020

Dis papy, à quoi ça sert un inspecteur ? (11)

Voutch__rien_d__important.jpg Ouf ! J'ai survécu à l'inspection ! Dans sa livraison de janvier 2020, Le magazine de l'Ordre des conseillères et conseillers d'orientation du Québec livre une utile illustration d'une pratique professionnelle éthique, responsable et capacitante. A méditer, en France aussi, bien sûr.

Lire la suite...

vendredi 20 mars 2020

Je fais la paix avec la Terre

Jardins_de_Chaumont_et_Chateau.jpg Dès 1962, avec Printemps silencieux, la biologiste Rachel Carson a alerté le monde sur le scandale des pesticides. Sa voix est là, au premier jour d'un si silencieux printemps. Nous voici à la croisée des chemins. Deux routes s'offrent à nous, mais elles ne sont pas également belles, comme dans le poème classique de Robert Frost. Celle qui prolonge la voie que nous avons déjà trop longtemps suivie est facile, trompeusement aisée ; c'est une autoroute, où toutes les vitesses sont permises, mais qui mène droit au désastre.

Lire la suite...

mardi 17 mars 2020

Faire face ensemble (375è billet)

Marche_pour_le_climat__There_is_no_planet__Paris__Credit_Castanier_et_Lucas__pour_Liberation.jpg C'est dans les moments où le risque croît que l'humanité s'éprouve dans sa plus profonde humanité. Et que la fraternité des êtres humains et leur solidarité sont mises à l'épreuve. Leur créativité individuelle et collective aussi. Que l’avenir de la planète affecte à ce point la construction de la vie des plus jeunes générations, il n'y a plus lieu d'en douter. Et peut-on laisser les jeunes seuls s'occuper de réparer ce que d'autres ont souillé ? Aux adultes de se réveiller au plus vite, eux qui ont laissé détériorer notre bien commun et nos milieux de vie sciemment, méthodiquement, durablement, brutalement. Faire face ensemble, toutes générations mêlées, une nécessité vitale.

Lire la suite...

samedi 14 mars 2020

L'école, un long chemin

Sur-le-chemin-de-l-ecole-Pascal-Plisson-2014.jpg Dans de nombreux pays du monde, aller à l'école est, chaque jour, un véritable parcours du combattant pour les enfants habitant loin de l'école. Pascal Plisson le montre admirablement dans son film-documentaire Sur le chemin de l'école (2014). Quatre destins croisés : Zahira, Carlos, Samuel, Jackson.

Lire la suite...

- page 1 de 10